Giovanni Bellucci

«Il n’y a pas dix pianistes comme Giovanni Bellucci dans le monde: il renoue avec l’âge d’or du piano», titrait le journal Le Monde après sa victoire au World Piano Masters Competition de Monte-Carlo.

Giovanni Bellucci est considéré comme l’une des plus grandes figures du piano contemporain: son enregistrement des Paraphrases de Liszt a été classé parmi les dix meilleurs enregistrements lisztiens de l’histoire avec ceux de Martha Argerich, Claudio Arrau, Aldo Ciccolini, Gyorgy Cziffra, Wilhelm Kempff et Krystian Zimerman.

Un talent musical qui se manifeste presque par hasard, lorsqu’âgé de 14 ans il découvre le piano. Autodidacte, il interprète les 32 sonates de Beethoven. Deux ans plus tard, il donne son premier concert avec orchestre avec le Totentanz de Liszt. S’en suivent des rencontres avec Paul Badura-Skoda, Alfred Brendel, Murray Perahia, Maurizio Pollini et le grand pianiste russe Lazar Berman, qui dira de lui : «Bellucci est l’un des plus grands talents qu’il m’ait été donné d’écouter… à travers sa phénoménale virtuosité, il engendre un discours musical hautement novateur».

Après de nombreux prix, Concours Reine Elizabeth, Prague Spring Competition, Prix Alfredo Casella de la RAI, Prix Busoni, Prix Franz Liszt, Concours Claude Kahn à Paris, Bellucci se lance dans une intense carrière de concertiste, accompagné par des orchestres tels que Los Angeles Philharmonic, Dallas Symphony, BBC Philharmonic, Russian Philharmonic de Moscou, Sydney Symphony, Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre Sinfonica Nazionale della RAI, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège …  et dans des théâtres comme le Hollywood Bowl, Herkulessaal de Munich, Théâtre des Champs Elysées, Golden Hall du Musikverein à Vienne, Salle Pleyel, Salle Gaveau, Théâtre du Châtelet, Performing Art Society de Washington, Sydney Opera House, La Roque d’Anthéron, etc.

Ses enregistrements (Decca, Warner Classics, Universal) ont toujours reçu les honneurs de la critique. Le label Brilliant Classics publie actuellement son enregistrement des 32 sonates de Beethoven et des 9 Symphonies de Beethoven / Liszt.

Giovanni Bellucci joue Chopin Piano Concerto No. 1 ( Re-orchestration de Tausig)

Orchestre National de Montpellier / Alain Altinoglu, conductor

Giovanni Bellucci interprète la Symphonie N°5 de Beethoven dans la version pour piano solo de Franz Liszt

 

 

PR&T, management mondial

Site de l’artiste : Giovanni Bellucci                                                                                                                                                facebook : Giovanni Bellucci